Filière STMG

Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

Deux options à Blanche de Castille

Mercatique (Marketing) : orientée Commerce

Ressources Humaines et Communication : 
orientée Gestion du Personnel

Les objectifs

  • Continuer des études supérieures courtes et préparant à un métier (BTS, DUT, avec possibilité de licence professionnelle).
  • Intégrer une classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE) option Technologique.
  • Poursuivre des études longues et générales (LMD en faculté).

Après le bac

Le bac STMG ne permet pas une insertion professionnelle directe (c'est le rôle du bac professionnel).
Il nécessite une poursuite d'études (minimum BTS).

Profils


S'adresse aux élèves provenant d'une 2nde générale et technologique.

Les bons dossiers de 
2nde professionnelle 
peuvent réussir dans cette voie.

STMG nuage de mots

Enseignements spécifiques


A noter que l'enseignement des Mathématiques, 
qui n'est plus qu'optionnel en filière générale, 
reste dans le tronc commun en filière technologique.


en classe de Première

Sciences de Gestion et Numérique
7h00
Management
4h00
Droit et Economie
4h00

en classe de Terminale

Management, sciences de gestion et numérique avec un
enseignement spécifique parmi :
Mercatique (Marketing)
Ressources Humaines et Communication (RHC)
10h00
Droit et Economie
6h00

Volumes horaires communs

Enseignements communs hebdomadaires
Enseignements communs hebdomadaires
Enseignement
Horaire
Français (1ère)
3h00
Philosophie (Tale)
2h00
Histoire-Géographie
1h30
Enseignement Moral et Civique
0h30
Langues Vivantes A et B
3h00
Enseignement Technologique en LV A
1h00
Education Physique et Sportive
2h00
Mathématiques
3h00
Accompagnement personnalisé
Accompagnement au choix de l'orientation
Heure de vie de clase
(2)
(3)
(4)

La langue vivante A est étrangère. La langue vivante B peut être étrangère ou régionale. 
L’horaire élève indiqué correspond à une enveloppe globalisée pour ces deux langues vivantes. 

L’enseignement technologique en langue vivante A est pris en charge conjointement par un enseignant d’une discipline technologique et un enseignant de langue vivante A.

  • (2) Volume horaire déterminé selon les besoins des élèves.
  • (3) 54 h, à titre indicatif, selon les besoins des élèves et les modalités de l’accompagnement à l’orientation mises  en place dans l’établissement.
  • (4) Dix heures année.

 Constitution du dossier d'inscription 
pour la rentrée 2019-2020


ONISEP

A retrouver sur le site de l'ONISEP

Épreuves à compter 
de la session de 2021

Bulletin-officiel

LE BACCALAURÉAT 2021

Epreuves terminales

60%

Contrôle continu : moyennes des bulletins

10%

Contrôle continu : épreuves communes

30%
  • Fin des séries en voie générale : 

les élèves se spécialisent dans les enseignements qui les motivent.
Les séries L, ES et S disparaissent. Les élèves suivent désormais des enseignements communs, les enseignements de spécialité qu’ils ont choisis et, s’ils le souhaitent, des enseignements optionnels.


  • Les épreuves terminales comptent pour 60 % de la note finale :

  • 1 épreuve anticipée de français en 1ère (écrit et oral, coefficient 5 chacune).
  • 4 épreuves en terminale : 2 épreuves de spécialité (coef. total 16), 1 épreuve de philosophie (coef. 4) et une épreuve orale terminale (coef. 14) de vingt minutes (qui est préparée pendant le cycle terminal, elle porte sur un projet adossé à un ou deux des enseignements de spécialité suivis par le candidat).
Ces épreuves sont organisées sur le modèle des épreuves actuelles du baccalauréat.

  • Le contrôle continu représente 40 % de la note finale :

  • 10 % pour la prise en compte des bulletins de 1ère et de terminale dans l’ensemble des enseignements pour encourager la régularité du travail des élèves, chacun des enseignements comptant à poids égal.
  • 30 % pour des épreuves communes de contrôle continu organisées pendant les années de 1ère et de terminale afin de valoriser le travail des lycéens : histoire-géographie ; langue vivante A ; langue vivante B ; mathématiques ; éducation physique et sportive et les enseignements de spécialité suivis le cas échéant uniquement en classe de première. 

  • Les épreuves de rattrapage :

Un élève ayant obtenu une note supérieure ou égale à 8 et inférieure à 10 au baccalauréat peut se présenter aux épreuves de rattrapage :  deux épreuves orales, dans les disciplines des  épreuves finales écrites (français, philosophie, ou enseignements de spécialité).

Pour aller plus loin dans la filière...

Sciences de gestion et numérique 
en classe de première

Cet enseignement apporte aux élèves les repères d’une compréhension des principes généraux de gestion des organisations quelle que soit leur nature, avant tout approfondissement des notions propres à chaque enseignement spécifique : ressources humaines et communication, gestion et finance, mercatique (marketing), systèmes d’information de gestion.
L’élève acquiert un corpus de connaissances qui seront approfondies en terminale. Une fois qu’il aura maîtrisé les concepts et mécanismes de base des sciences de gestion en première, il pourra les appréhender dans toute leur complexité et leur technicité dans les enseignements de terminale.

gestion-nuage

Les sciences de gestion 
dans le cycle terminal

Appliquées aux organisations dans toute leur diversité, qu’elles soient issues du secteur marchand ou non marchand (entreprise, association, organisation publique), les sciences de gestion étudient le fonctionnement des organisations. En analysant les ressources internes et l’environnement, elles apportent au management des connaissances sur les dimensions humaines et technologiques des organisations. Elles s’intéressent aux rôles des acteurs au sein de ces organisations, à la signification des situations et des conduites que l’on peut y observer. En cela, elles appartiennent aux sciences sociales.
Les champs des sciences de gestion sont très ouverts : conception d’outils et d’indicateurs de gestion, structuration et maîtrise de l’information et de la communication, analyse des processus et de leur impact sur les organisations, mesure de l’influence des technologies, représentation de la réalité pour l’étudier, analyse des relations avec l'environnement, etc.
Par les démarches et les méthodes qu’elles mobilisent, les sciences de gestion proposent une approche spécifique de la vie des organisations, basée sur la modélisation, la simulation, la prévision, l’évaluation et le contrôle. Aujourd’hui, elles abordent les questions liées à la portée des décisions managériales et à leurs effets sur les hommes et la société, et ne se réfèrent plus seulement aux normes et procédures appliquées dans les organisations.

Le management

management-nuage

Le programme s’appuie sur le constat que toute personne, dans un cadre privé ou professionnel, rencontre des organisations de formes très différentes : être éclairé sur leur fonctionnement toujours plus complexe devient donc essentiel. L’enseignement de management vise à donner aux élèves de première ayant choisi la série Sciences et
technologies du management et de la gestion une introduction au fonctionnement des entreprises, des organisations publiques et des associations. Il apporte aux élèves un regard distancié sur ces organisations en développant progressivement leur sens critique par l’analyse des concepts et des pratiques de management qui s’y développent. Le management contribue aussi à la formation civique en permettant à chaque élève de mieux
saisir les enjeux sociétaux des organisations auxquelles il est et sera quotidiennement confronté.

L’enseignement du droit et de l’économie est essentiel dans la formation des élèves de la série Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG). Il poursuit deux objectifs :

  • former des citoyens conscients des règles et des mécanismes juridiques qui régissent le fonctionnement de la société et les rapports entre les personnes ainsi que les enjeux économiques, sociaux et environnementaux liés à la croissance et au développement ;
  • favoriser des poursuites d’études après le baccalauréat où ces disciplines et les méthodologies qu’elles supposent, occupent une place importante.

Droit

droit-nuage

Cet enseignement vise trois objectifs principaux :

  • aborder des concepts fondamentaux afin de développer des capacités d’analyse prenant appui sur des raisonnements juridiques mobilisables dans le cadre de situations pratiques tirées soit de l’environnement proche des élèves, soit du fonctionnement des organisations. Il s’agit de solliciter des concepts pour qualifier ces situations, déterminer les règles applicables et proposer leur mise en œuvre afin que les élèves acquièrent une culture juridique fondée sur l’argumentation ;
  • contribuer à la formation du citoyen, de l’acteur économique et social, en permettant à l’élève d’appréhender le cadre juridique dans lequel évoluent les individus et les organisations. Il s’agit ici de donner du sens à la règle de droit et d’en percevoir l’utilité, en liaison avec les autres disciplines d’enseignement de première et de terminale ;
  • participer à la formation générale de l’élève en lui faisant acquérir les méthodes et la rigueur nécessaires à l’expression d’une pensée éclairée et autonome. Le droit fournit à cet égard un cadre intellectuel et culturel propre à favoriser la réussite dans les études supérieures.

Programme de droit

Thème 1 : Qu'est-ce que le droit ?
Thème 2 : Comment le droit permet-il de régler un litige ?
Thème 3 : Qui peut faire valoir ses droits ?
Thème 4 : Quels sont les droits reconnus aux personnes ?

Economie

L’enseignement de l’économie s’inscrit dans un projet éducatif global et poursuit quatre objectifs opérationnels :

  • apporter les connaissances économiques sollicitées par l'étude des sciences de gestion et du management ;
  • participer à la culture et à la formation générale de l'élève en l’amenant à s’interroger sur les enjeux économiques majeurs et à mieux les comprendre ;
  • permettre l’acquisition des méthodes qui développent le sens de l'observation et la capacité d'analyse des phénomènes économiques, avec un souci de rigueur et d’objectivité ;
  • contribuer à l'éducation citoyenne de l'élève, en l’amenant à construire un discours argumenté et à développer un esprit critique.

Programme d’économie

Thème 1 : Quelles sont les grandes questions économiques et leurs enjeux actuels ?
Thème 2 : Comment la richesse se crée-t-elle et se répartit-elle ?
Thème 3 : Comment les ménages décident-ils d’affecter leur revenu ?
Thème 4 : Quels modes de financement de l’activité économique ?
Thème 5 : Les marchés des biens et services sont-ils concurrentiels ?

économie-nuage