Actualités 2017-2018

Voyage en Italie (Mars 2018)

Des lycéens sur les traces des humanistes.

Fontainebleau, 18 mars, 16h 

53 élèves de Terminales professionnelles et de Première technologique du lycée Blanche de Castille, six professeurs, Célestin la mascotte et un premier chauffeur se sont donnés rendez-vous pour que voit enfin le jour un projet de longue haleine… Sous l’œil bienveillant et après les dernières recommandations d’usage de leurs chef d’établissement et CPE, le bus démarre et l’aventure commence pour rendre concret les apprentissages. Destination Italie…
Un voyage pédagogique préparé et attendu depuis de longs mois par des lycéens et professeurs enthousiastes, soutenu par l’ensemble de la communauté éducative, porté par les parents d’élèves et l’APEL, dont le programme chargé et le rythme soutenu avaient pour buts d’illustrer des objets d’étude et d’acquérir des compétences inhérentes aux programmes de Lettres et d’Histoire-Géographie, ainsi que d’asseoir le projet éducatif de l’établissement à travers la construction et la réalisation d’un projet commun.
Au fil d’un long trajet de plus de 16 heures, s’éloignaient alors les illustrations bellifontaines de la Renaissance française et la Venise du Gatinais pour que, entre Toscane et Vénétie, les élèves aiguisent leur curiosité intellectuelle en découvrant Florence la Capitale des Arts, Pise l’Incontournable et Venise la Sérénissime.

Firenze, 19 mars, 10h

Temps humide et gris, yeux ensommeillés et voix déjà éraillées par les chants et les premières discussions entre adolescents qui se découvrent ou se retrouvent, n’empêchent, ni n’amoindrissent le plaisir et l’envie de découvrir le berceau de la Renaissance italienne. Le dépaysement est impressionnant, tout comme la cathédrale Santa Maria del Fiore, le Campanile et le Baptistère, et les photos et sourires partagés immortalisent les premiers pas vers l’ouverture d’esprit et la rencontre avec l’Autre. Le faste de la Piazza Signoria, du Palazzo Vecchio, du quartier Saint Laurent et de l’empreinte omniprésente des Médicis ébahissent encore un peu plus les élèves, qui, malgré la fatigue, se montrent attentifs et volontaires. Néanmoins, le repas chaud du soir et la nuit d’hôtel sont attendus et, après quelques conversations, jeux et rires, Somnus et Morphée délaissent Rome pour s’emparer de la région de Montecatini Terme.

Firenze, mardi 20 mars, 9h00

La journée commence bien, la bonne humeur est de mise et le groupe se soude, souhaite n’en former qu’un au lieu des trois initialement prévus par leurs enseignants pour faciliter les déplacements. Ils se montrent responsables et convaincants. C’est donc unis que élèves entament la visite de l’extraordinaire Musée des Offices à la rencontre des œuvres de Boticelli, de de Vinci entre autres représentations de Dante, des Médicis et des mythes romains ; longent l’Arno pour, via le Ponte Vecchio, fief des joailliers et orfèvres, découvrir la galerie Palatine dans le Palais Pitti et sa vue sur les jardins de Boboli. Ils gagnent en culture générale et artistique en partageant, en s’amusant. Le temps d’un « un, deux, trois soleil » et le bus est là. Après le dîner, une rencontre franco-belge de football s’improvise devant l’hôtel avec un groupe voisin et clôt cette intense et magnifique journée, sous le signe de l’échange.

Pisa, mercredi 21 mars, 10h00

Préparatifs et bagages bouclés, après le réveil tardif d’une chambrée, pour atteindre Pise et flâner, entre les boutiquiers, sur la Piazza del Duomo, avant de s’attarder dans le Baptistère, devant le Dôme et l’incontournable tour penchée, qui prend un autre relief avec les fous rires et les poses des élèves. L’humain est bien le centre des préoccupations et la photo de classe inégalable. Mais, il est déjà temps de reprendre la route pour gagner les rives de la mer Adriatique et profiter d’une sieste bien méritée dans le bus.
Venezia, mercredi 21 mars, 20h30 – Après avoir déposé les bagages à l’hôtel de Punta Sabbioni, les élèves s’apprêtent en vue d’une promesse de soirée festive et c’est en vaporetto public qu’ils posent leur premier regard sur la lagune… Enchantés, subjugués même, c’est sur le pont des soupirs qu’ils découvrent Venise, illuminée, sublissime. Quelques pas devant le Palais des Doges puis sur la Piazza San Marco et déjà l’annonce d’un futur message mystérieux pour une surprise après le dîner les faits languir… 5, 4, 3, 2, 1, 0 … Rendez-vous donné et très vite, le groupe se rejoint pour profiter d’un cocktail fruité et de quelques pas de danse au Hard Rock Café. Récits de voyage, rires, confidences, marques de solidarité et d’affection rythment ce moment tant attendu qu’il faut malheureusement écourter pour ne pas manquer le dernier vaporetto et poursuivre cette dernière soirée italienne à l’hôtel. Ensemble.

Venezia, jeudi 22 mars, 8h30

Réveil au clairon pour les retardataires de la veille et, une dernière fois, les valises se ferment. Quelques pas sur la plage avant de profiter d’une journée ensoleillée à Venise… La place Saint Marc et sa Basilique, le Molo et la Piazzetta ont revêtu leur habit diurne, comme un masque vénitien, et restent époustouflants. La visite du Palais des Doges prolonge encore un peu plus ce sentiment de magnificence et renforce encore cette sensation de voir, de vivre quelque chose d’exceptionnel. Ensemble. Le séjour s’achève par une visite du quartier du Rialto pour les uns, du quartier juif pour les autres et, pour un élève, de retrouvailles avec un ami lointain. Le temps d’une glace, d’un café, de quelques emplettes, d’un dressage de mouette carnavalesque et l’heure du départ vers la France a sonné. Les 59 participants rejoignent le bus pour un long trajet, qui, malgré l’envie d’en profiter encore, s’avère bien silencieux, bien endormi…

Fontainebleau, vendredi 23 mars, 14h00

Arrivée au lycée empreinte d’une certaine nostalgie à l’idée de se quitter… Fatigués mais enchantés, les derniers mots sont reconnaissants pour tous et larmoyants pour certains. Des souvenirs riches de découvertes, d’émerveillement et d’humanité, des anecdotes dignes de la Commedia dell’arte et des images partagées en direct sur une page Facebook et en différé via des activités pédagogiques à compléter, des carnets de voyage à confectionner, un diaporama et des photos présentés lors de la Journée portes ouvertes du lycée. Ce sont bien les valeurs humaines et la volonté de rendre concret les apprentissages qui ont fait de ce séjour scolaire une réussite. Ensemble…